Select language:
CA
Nouveau pont Champlain; Nouveau pont Champlain;

Corridor du pont Samuel-De Champlain, Montréal, Québec

L’un des plus grands projets d’infrastructure en Amérique du Nord

Le corridor du pont Samuel-De Champlain illustre dans quelle mesure Arup, grâce à son expertise mondiale, a mis en œuvre une approche novatrice en matière d’approvisionnement d’un mégaprojet d’infrastructure de plusieurs milliards de dollars au Canada. En fournissant dans les délais impartis un éventail complet de conseils dans les domaines techniques et de l’approvisionnement, Arup a aidé le gouvernement du Canada à respecter tous les objectifs du projet ainsi qu’un échéancier très ambitieux. Forte de son expertise, Arup a réussi à compléter les travaux deux ans et demi avant la date d’échéance, et ce, dans le respect des budgets du projet.

En juin 2019, Montréal a célébré l’inauguration du pont Samuel-De Champlain, l’un des plus importants et achalandés en Amérique du Nord. S’étendant sur 3,4 km, le pont à haubans enjambe le fleuve Saint-Laurent et sa voie maritime. Il constitue un axe de transport primordial traversé chaque année par plus de 50 millions de véhicules et favorisant des échanges commerciaux de l’ordre de 20 milliards $ CA. Construite dans un contexte de partenariat public-privé (PPP) entre le gouvernement du Canada (Infrastructure Canada) et le consortium Signature sur le Saint-Laurent, la structure emblématique se veut un important point d’entrée pour la ville de Montréal.  

La construction du pont faisait partie intégrante du projet de corridor du pont Samuel-De Champlain visant notamment la réfection majeure d’autoroutes dans la région métropolitaine. Estimé à quelque 4,24 milliards $ CA, il représente l’un des plus grands chantiers d’infrastructure en Amérique du Nord. En outre, le projet comprenait la construction d’un nouveau pont de 500 m pour l’Île-des-Sœurs et la réfection de 8,5 km d’autoroutes. Le projet prévoit également un corridor réservé au transport en commun et une piste multifonctionnelle sécuritaire destinée aux piétons et aux cyclistes. Arup a également fourni sa stratégie concernant un éventuel système léger sur rail pour ce corridor. 

Depuis 2012, Arup a collaboré étroitement avec le gouvernement du Canada en fournissant son expertise-conseil technique dans le cadre d’un mégaprojet visant à remplacer le pont Champlain, qui s’étend sur 3,4 km, ainsi que 8,5 km d’autoroutes achalandées. Corridor parmi les plus fréquentés au Canada, il constitue un moteur essentiel à l’économie locale et nationale.  

Notre équipe mondiale a fourni une solution techniquement viable et abordable dans son étude d’opportunités en 2013, qui a établi les coûts du projet et les meilleurs modes de livraison. Lorsque l’état de dégradation du pont existant s’est accentué à l’automne 2013, Arup a accepté le défi de développer la conception et les exigences techniques pour ce projet complexe en partenariat public-privé (PPP) de sorte que la demande de qualification et la demande de proposition ont pu être annoncées après neuf mois. 

Le défi était de taille : assurer la livraison d’un ouvrage architectural de haute qualité dont la durée de vie utile est de 125 ans. Arup a piloté une batterie d’ingénieurs et d’architectes (respectivement la firme locale Provencher Roy et la firme danoise Dissing+Weitling), mandatés pour concevoir un pont adapté aux besoins de Montréal, à la signature unique et à l’esthétisme qui lui conférera le statut d’icône pour le fleuve Saint-Laurent, la Ville de Montréal et le Canada. 

Le tracé courbé et les piliers sculpturaux permettent de distinguer instantanément la structure qui s’étend d’une rive à l’autre. L’élégante tour principale de 160 m et les haubans rappelant une harpe accentuent l’unicité du pont. 

 

 

Livrer une solution emblématique

Arup a développé une conception préliminaire et des documents contractuels satisfaisant aux exigences du client et des parties prenantes externes pour réaliser un pont à la fois durable et de qualité architecturale agréable. 

En s’appuyant sur les expériences des ponts Forth Crossing (Écosse) et Øresund (Danemark-Suède), Arup savait que le moyen le plus efficace d’assurer un design de grande qualité était de développer à la fois une conception de référence et une conception obligatoire, parallèlement à l’élaboration des exigences techniques et des documents d’appel d’offres. Ces conceptions servent deux fonctions distinctes, mais complémentaires:

  • En aidant à définir les exigences techniques du projet et ainsi à orienter les estimations de coûts et d’échéancier (grâce à la conception de référence);

  • En précisant, auprès des soumissionnaires, les intentions du propriétaire en matière d’esthétique afin de s’assurer que les dimensions techniques et visuelles de la conception soient considérées simultanément, et en fournissant un plan de sauvegarde de l’intégrité architecturale en vue des dernières phases du projet (grâce à la conception obligatoire).

Bien qu’il soit courant de préparer une conception de référence, les clients y consacrent habituellement peu d’attention, sachant que la conception finale sera vraisemblablement très différente. Dans ce contexte, Arup a développé une conception de référence viable sur le plan technique, respectant l’échéancier du projet, esthétique, architecturalement agréable et rentable. Arup a utilisé la conception de référence pour préparer une conception architecturale comprenant un ensemble de dessins qui illustrent les exigences associées à la configuration, à la géométrie et à la forme du pont final.

L’avantage d’une telle approche réside dans le fait que le gouvernement du Canada a été en mesure de publier en toute confiance les images du nouveau pont à l’été 2014, avant la sélection d’un partenaire PPP, et par la suite de reconfirmer au public et aux parties prenantes, au moment de la sélection d’un consortium pour la réalisation des travaux, que le pont respecterait bel et bien la conception proposée par Arup.